Comme de plus en plus de personnes utilisent des claviers d’ordinateur pour le travail ou l’école, les blessures au poignet dues à une mauvaise utilisation du clavier sont de plus en plus fréquentes. Elles commencent par des picotements et un engourdissement de la main et peuvent devenir si douloureuses que certaines personnes doivent même se faire opérer. Cette douleur porte plusieurs noms, dont les microtraumatismes répétés (RSI) et le syndrome du canal carpien (CSI). Ces deux affections sont considérées comme des risques professionnels que les employeurs et les éducateurs prennent au sérieux.

Les dangers d’une mauvaise posture pour ses poignets.

Pour éviter la douleur au poignet, il faut revoir l’aménagement de l’espace de travail informatique, et pourquoi pas faire l’acquisition d’un clavier ergonomique, de bureaux et de chaises adaptés, et/ou d’un coussin de poignet en gel.

Travailler sur l’ordinateur ne semble pas être une activité particulièrement dangereuse. Cependant, avec le temps, les actions répétitives comme celles qui consistent à taper sur un clavier peuvent solliciter les muscles, les tendons et les nerfs du bras, du poignet, des doigts et de la main. De la même manière qu’un athlète professionnel peut souffrir de douleurs chroniques, une dactylographe qui passe beaucoup de temps à l’ordinateur peut ressentir des douleurs qui ne disparaîtront pas.

En général, elle est due à une lésion du nerf qui passe par le poignet, mais d’autres blessures liées à l’ordinateur comprennent des problèmes de cou et de dos et une fatigue oculaire due au fait de fixer un écran mal réglé.

Attention à la posture

Ajustez votre chaise si nécessaire et testez la position. Vos pieds doivent être à plat sur le sol et vos genoux pliés à un angle de 90 degrés pour éviter toute tension au niveau du dos. Votre écran doit être à la hauteur des yeux. Idéalement, votre tête devrait être alignée avec votre colonne vertébrale, vos genoux devraient être au-dessus de vos pieds et votre bassin légèrement incliné vers l’arrière afin que votre poids repose sur les os de votre siège. Gardez vos bras libres.

Ne vous penchez jamais sur l’ordinateur et si vous utilisez un ordinateur portable, faites très attention à votre posture. Si vous travaillez beaucoup sur un ordinateur portable, vous pouvez envisager d’acheter un clavier sans fil. Lorsque vous tapez, pensez à jouer du piano pour obtenir la bonne position. Ne laissez pas vos poignets s’affaisser.

La position du clavier

Lorsque vous installez votre poste de travail informatique, il est important que votre chaise soit à la bonne hauteur. Vous voulez vous assurer que vos poignets n’appuient pas sur le bord dur d’une table ou d’un bureau et qu’ils ne sont pas trop hauts au point de devoir les plier pour atteindre le clavier. Placer le clavier sur une surface plane, au même niveau que vos coudes, vous aidera à y parvenir. Vous pouvez également le placer légèrement en dessous de vos coudes, mais il ne doit jamais être plus haut.

Notez que si votre clavier est placé plus en arrière sur votre bureau, vous pouvez par inadvertance poser vos bras sur le bureau, ce qui peut également provoquer une tension.

Vos mains et le clavier d’ordinateur

Avant de commencer une session de saisie, il est recommandé d’enlever tout bijou encombrant tel que bracelet ou bague lourde. Certaines personnes aiment étirer les muscles de leurs doigts, mains et avant-bras avant et après la frappe. Conseil : les experts recommandent de rapprocher les paumes de vos mains comme si vous priez et de tourner vos poignets en cercle. Il est également utile d’avoir des ongles assez courts pour vous permettre d’appuyer correctement sur les touches.

Il est essentiel de garder les mains dans une position neutre. Certaines personnes constatent que leurs poignets tournent vers l’intérieur ou vers l’extérieur parce qu’elles se penchent vers les doigts ou les pouces. Cette inclinaison fait que la main passe en diagonale sur le clavier. Pour éviter de vous blesser les poignets, vous devez taper avec les mains et les poignets droits. C’est l’une des raisons pour lesquelles un clavier ergonomique est utile (bien qu’il ne convienne pas à tout le monde). En séparant les touches pour qu’elles soient plus larges, vous n’avez pas besoin de rentrer les coudes et vos bras peuvent s’allonger.

Technique pour bien utiliser le clavier

Les dactylographes débutants ont du mal à juger de la pression nécessaire pour appuyer sur les touches d’un clavier. Contrairement à l’époque des machines à écrire manuelles, où il fallait taper sur les touches avec force, une légère pression suffit et une pression plus forte peut à la fois augmenter le risque de blessure et entraîner l’enregistrement d’une touche deux fois par l’ordinateur, une erreur connue sous le nom de « Sticky Keys« .

Si vous suivez un cours de dactylographie tactile, vous saurez que la position de repos de toute dactylographe est la rangée d’origine et que chaque doigt est responsable des touches dans son rayon direct. Cependant, les personnes qui ont de petites mains peuvent vouloir ajuster leur technique pour frapper des touches difficiles à atteindre afin d‘éviter une tension supplémentaire.

Voici quelques conseils pour éviter les blessures

  • Maintenez une bonne posture.
  • Installez votre poste de travail correctement.
  • Faites attention à la position de vos mains.
  • Surveillez votre technique.
  • Étirez vos muscles avant et après la frappe.
  • La chiropraxie peut vous aider à vous détendre et soulager vos muscles.
  • Masser ses poignets avec de l’huile de massage, cela chauffera la peau et ça va vous détendre les muscles engourdi.

Que faire si vous êtes blessé ?

En cas de blessure, vous risquez de ressentir des pulsations, des crampes, une faiblesse, une raideur et/ou une douleur sourde et douloureuse. Cette douleur peut n’apparaître qu’après avoir travaillé à l’ordinateur ou peut vous affecter tout au long de la journée.

Le syndrome du canal carpien est causé par une compression des nerfs du poignet et de la main. Le poignet présente une petite ouverture par laquelle passent les tissus, les tendons et les nerfs afin de contrôler les mouvements.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’une fois que vous avez endommagé le nerf médian, il peut mettre beaucoup de temps à guérir. Mais il y a une bonne nouvelle. Plus vite vous réagissez à la douleur et prenez les mesures appropriées pour éviter d’autres blessures, moins la situation sera grave.

 

Si vous avez mal, une solution immédiate consiste à réduire l’inflammation avec un anti-inflammatoire en vente libre et à porter une attelle de poignet ou vous pouvez consulter un chiropracteur. Si vous pouvez éviter de taper à la machine, faites-le. La technologie vocale peut être d’une grande aide à cet égard. N’oubliez pas que l’écriture à la main peut également provoquer une tension sur les muscles du poignet et de la main, en particulier si vous avez tendance à appuyer sur votre stylo ou votre crayon.

Si la douleur persiste, vous souhaiterez peut-être consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de la blessure. Dans certains cas, un programme de réadaptation peut être recommandé pour renforcer les muscles du bras, du poignet et de la main.

La façon dont vous utiliser le clavier est importante !

De nombreuses personnes qui utilisent un ordinateur tout au long de leur journée de travail ou d’école peuvent tirer profit de l’apprentissage du clavier tactile, mais il est important de s’assurer que vous développez la bonne technique et que vous respectez les mesures de sécurité pendant que vous apprenez.

Catégories : Massages

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *